Go to Top

Le livre, la lecture et le droit d’auteur célébrés à Marrakech

Instaurée en 1995 par l'Unesco, cette Journée se proposait de rendre hommage aux auteurs et aux livres et de reconnaître les contributions irremplaçables au progrès social et culturel de l’humanité de certains auteurs. Vingt ans plus tard, ce message est plus que jamais d’actualité comme en témoignent les mots très forts de l’icône mondiale du combat pour l’éducation des filles, la jeune pakistanaise Malala Yousafzai, Prix Nobel de la paix 2014 : «Saisissons-nous de nos livres et de nos stylos. Ce sont nos armes les plus puissantes».

Organisé pour la quatrième fois à Marrakech, cet événement culturel de grande portée, qui se poursuit jusqu’au 26 avril, s’attarde cette année sur les nouvelles technologies de l’information et leur rôle dans la facilitation de l’accès aux cultures et connaissances pour les personnes à besoins spécifiques, en particulier, et au public, en général, dans les espaces urbain et rural conformément aux objectifs fixés par l’Unesco et visant à partager les savoirs.

La Direction régionale de la culture dans la cité ocre s’est mobilisée à cet effet pour réussir cette manifestation culturelle qui marque les 20 ans de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, comme l’ont fait d’ailleurs tous les acteurs du livre, dont des libraires, des auteurs, des éditeurs, des relieurs, des lecteurs, des bibliothécaires et des acteurs de la société civile.

Plusieurs sites et espaces de la ville ont été ainsi investis par un public, composé de jeunes et de moins jeunes, désireux de passer un moment convivial en découvrant le plaisir de la lecture. Il s’agit notamment de Dar Attakafa-Daoudiate, la Faculté des lettres et des sciences humaines, l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) et l’établissement «Afaq» des études, de l’édition et de la communication.
Aussi, des conférences et des tables rondes ont-elles été mises à profit pour sensibiliser l’assistance au rôle de la lecture et des activités culturelles dans l’édification des sociétés et mettre en valeur les pouvoirs des livres et la façon dont ils peuvent améliorer nos vies.

Le programme a comporté également des visites guidées de bibliothèques, de librairies et de galeries d’art, des rencontres littéraires et culturelles, des séances de dédicace, une journée de sensibilisation sous le signe «Portons notre livre préféré tout au long de la journée, en tout lieu : au travail, dans les moyens de transport, dans les cafés, dans les jardins, avec fierté» en plus d’expositions d’arts plastiques, un Salon du livre, un concert musical, des concours culturels au profit des personnes à besoins spécifiques et des conférences sur «Les NTIC et leur rôle dans le partage des savoirs» et «Le droit d’auteur et droits voisins».

, , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Afficher
Masquer