Go to Top

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur a des p’tites nouvelles pour vous!

La journée mondiale du livre et du droit d'auteur (JMLDA) célèbre ses 20 ans. La société célèbre beaucoup de choses : l'Halloween, les morts, Noël...alors pourquoi ne pas célébrer le livre, simplement? C'est ce qu'a fait un collectif d'auteurs en collaborant au recueil J'ai des p'tites nouvelles pour vous!

La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur a des p'tites nouvelles pour vous! (ENTREVUE/PHOTOS)

La journée mondiale du livre et du droit d'auteur (JMLDA) célèbre ses 20 ans. La société célèbre beaucoup de choses : l'Halloween, les morts, Noël...alors pourquoi ne pas célébrer le livre, simplement? C'est ce qu'a fait un collectif d'auteurs en collaborant au recueil J'ai des p'tites nouvelles pour vous!.

Le porte-parole de la JMLDA est Bryan Perro. Le sens de la vie de l'auteur, éditeur et libraire, c'est le livre. «Partout dans le monde, ce qui définit la culture est la vision qu'on a du monde, et comment on se le raconte. Raconter des histoires, c'est parler de nous, de notre culture. Plus on parle de notre culture et plus elle est célébrée, plus nous devenons forts de cette culture, et plus nous pouvons faire face aux différences et les accepter», souligne-t-il lors du lancement à la Maison des écrivains.

Un recueil de découvertes

Le lecteur trouvera son compte avec le livre J'ai des p'tites nouvelles pour vous!. Le recueil réunit les textes de vingt auteurs, illustrateurs, bédéistes et traducteurs, qui s'adressent à des publics variés. Louise Tremblay d'Essiambre, Maxime Olivier, Normand de Bellefeuille, François Gravel, Fanny Britt, Mireille Levert et Sophie Voillot, pour ne nommer que ceux-là, ont collaboré au recueil. Une entrevue avec Dany Laferrière, menée par Jean Fugère, s'y trouve également.

Bryan Perro compare l'industrie du livre au Québec au Canadien de Montréal. «Le club a de bonnes et de mauvaises années, mais quand on parle du Canadien, on parle d'une équipe capable de grandes performances, d'une bonne équipe. Il en est de même dans l'industrie du livre. Il y a parfois des creux de vagues, mais l'équipe est solide.»

Différents types de lecture peuvent rejoindre les gens. Iris, jeune bédéiste ayant participé au collectif, est heureuse de la tournure que prennent les choses pour l'industrie de la bd. «Nous avons mainenant, en tant qu'auteurs, plus de choix. Les maisons d'éditions qui offrent de la bd sont plus nombreuses et c'est profitable pour les lecteurs», dit-elle.

Lire pour apprendre

La lecture contre le décrochage scolaire, les études le prouvent. Les parents peuvent aider à la réussite de leurs enfants et leur apporter une vie riche. «Nous devons dire aux parents qu'il est important d'encourager la lecture chez les jeunes. Ils doivent prendre le temps de lire avec leurs enfants. Tout passe par la famille», soutien le porte-parole de la JMLDA.

En cette Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, les bibliothèques et les librairies offriront un recueil gratuitement avec un emprunt ou un achat de livre. Il s'agit d'un belle occasion de découvrir les auteurs et de comparer les styles littéraires.

À propos de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur

Le 23 avril a été déclaré Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA) par l’UNESCO en octobre 1995. Le 23 avril est une date symbolique pour la littérature universelle, car c'est le jour de la naissance ou de la disparition de plusieurs auteurs, dont Shakespeare. Au Québec, dix-huit organismes participent à la réalisation de cette journée.

, , , , , , ,

Laisser un commentaire

Afficher
Masquer